A vendre Logis XV éme siécle en Haut-Anjou

A vendre logis du XV éme siecle entierement rénové tout confort, prestations de haute qualité.

 

Travaux pouvant bénéficier de déductions fiscales. (Fondation du patrimoine)

 

Description :

 

Terrain arboré 2.000 m2 entiérement clos (de mur et de haie). Verger, potager et Jardin a la française et puits.

Terasse extérieure en pavé d'environ 80 m2.

Abris a bois sur potager

 

Chauffage au fuel.

 

Construction en pierre et tuffeau, 2 fenêtres à menau sur facade, toiture en ardoise.

 

Rez-de Chaussé

 

 - Salle voutée en tuffeau de 90 m2 (chauffage au sol)

 - Cuisine / salle a mangé 30 m2

 - WC avec lave linge 5 m2

 - Chaufferie / atelier 10 m2

Sol en pierre de bourgogne sur l'ensemble.

 

1 er etage :

 

 - Mézaline/ salon de 30 m2

 - Salle de bain (avec douche, baignoire et wc)

 - 3 chambres :

           une de 50 m2 avec cheminée et dessing attenant

           une de 30 m2

           une de 12 m2

 

 - 1 salon de 49 m2 avec cheminée

Sol en tomettes anciennes sur l'ensemble, sauf mézaline parquet de chêne.

 

2 éme étage (a aménager):

 

 - 90 m2, sol en tomettes, arrivée electrique, eau, chaffage et évacuation en attente d'aménagement. Escalier ancien en chêne permettant d'accéder a cet étage. Quatre lucarnes louis XIII a cet étage.

 

 

Situation :

 

Au centre d'un village de 2000 habitants au bord de la Sarthe.

Commerce à proximité immédiate (pharmacie, maison médicale, boulangerie, boucher, charcuterie, épicerie et bar-tabac-librairie)

Ecole proximité immédiate.

 

Londre à 1 heures d'avion, 4 liaison par semaine (Angers)

Gare dans le village (Angers - Le Mans) Angers ou Le mans. Liaison TGV Paris 1 heure 15

 

16 Km de Sablé-sur-Sarthe

34 Km d'Angers

70 Km de Saumur

 

Historique

 

Le domaine est ancien fief avec un hôtel noble dans la grande rue, dont le propriétaire est Bernard Dupont en 1499. Le logis était à l’origine une partie du domaine de la Panne. Il a appartenu à Jean Errault (†1473), seigneur de la Panne, époux de Perrine Grignon (armes : d'azur, à deux chevrons d'or).

En 1505, le domaine de la Panne ne paraît pas encore hébergé (accueillir, recevoir sur son sol), tandis qu'un siècle plus tard, il est décoré (construit) d'un hôtel seigneurial. Le domaine appartient alors à Roberte de Bouillé, veuve de noble homme Antoine Errault. La famille Errault est alliée à la famille Grignon, propriétaire du manoir voisin des Grignons.

Le 22 décembre 1700, Claude Badin, veuve de Sébastien Frain arrente par contrat à Michelle Gaignage, épouse du sergent royal Jean Branchu, la maison seigneuriale de la Panne, avec la cour, la grange, le jardin, le colombier et le vivier qui en dépendent, avec droit de billette (petit billet donnant droit à un passage) accoutumé.

Jean Branchu, né à Morannes le 23 juin 1643, y décède le 7 avril 1716. C'est à cette époque que la demeure est transformée en hostellerie qui porte en 1878 le nom de l'enseigne de « la Tête noire » L'enseigne de « la Tête noire » est mentionnée dans les registres de la paroisse de Morannes en 1729, 1734, 1736 et 1747 à l'occasion de célébrations de fiançailles. Au XXe siècle la « Tête noire » cesse son activité d'hostellerie pour devenir une ferme.

La tradition orale veut que le nom de la « la Tête noire » fut choisi du faite de la présence de mésange à tête noire sur le domaine, ce qui actuellement est toujours le cas.

 

Prix : 520.000 € (Agence s'abstenir)